Dernières parutions


 

Numéro 6

Automne 2017

Nous, les humains, vivons essentiellement dans deux mondes : celui qui nous est donné immédiatement par les sens, et le monde culturel, spirituel, qui nous est transmis via les médias. Une consommation facile, une diffusion omniprésente, enfin et surtout la pression sociale nous retiennent de plus en plus devant des écrans qui nous inondent d’un flot d’informations et d’images. Privé du présent immédiat, de plus en plus connecté au monde via les médias et les outils techniques, le Narcisse moderne, (...)

 

L’auteur plaide, à propos de la relation entre le bouddhisme et la psychologie européenne — ou science de l’esprit —, pour une nouvelle perspective basée sur le Sutra Kegon, un texte qui a émergé dans les débuts du bouddhisme Mahayana (IIIe-Ve siècles après J.-C.). La base de la science européenne est l’intellection du logos, formalisée par Aristote selon trois lois : la loi de l’identité, la loi de la contradiction et la loi du tiers exclu. Dans la tradition bouddhiste, en revanche, la logique est fondée (...)

 

Cet article explore certains défis dans la supervision du travail clinique des étudiants, appelés « routers », qui vivent dans des pays avec des traditions culturelles, sociales et politiques diverses, par des analystes qui voyagent pour aller les superviser. Il se présente sous la forme d’un dialogue interactif entre les deux auteurs, qui explorent ensemble les effets de leur propre culture d’origine et, en particulier, l’héritage et les valeurs de leurs propres instituts de formation portant sur (...)

 

Cet article propose une revue théorique de la contribution de C. G. Jung dans l’histoire de la psychologie et sa délimitation dans le champ des sciences humaines. Dans cette perspective, il développe le concept d’équation personnelle et sa pertinence dans la théorie des Types psychologiques de Jung. Il élucide également l’épistémologie et la méthode de la psychologie analytique en partant des principes théoriques de Jung. L’article conclut que l’introduction de la science dans la psychologie est liée à (...)

 

Il est généralement convenu d’attribuer au dernier chapitre du premier ouvrage majeur de Jung, Métamorphoses de l’âme et ses symboles, chapitre intitulé « Le sacrifice » et dans lequel Jung propose une conception de la notion de libido et de celle de l’inceste qui diffère de celle énoncée par Freud, le motif qui vaudra à ces figures de « père » et « fils » de la psychanalyse de rompre leur relation. Une rupture qui, plus de cent ans après son avènement, continue d’influencer profondément le rapport (...)

 

Voir le site