Organisation des ateliers:


9h30-11h : Projection du film
11h-12h : débat autour du film
14h-15h15 : lectures des participants
15h15-15h45 : pause
15h45-17h30 : exposé, puis échanges

 

Lectures communes aux quatre ateliers :
Jung : L’âme et la vie ; Correspondance (après 1940)

 

 

Samedi 10 octobre 2015

 

Projection de "Orphée ", de Jean Cocteau, 1950

 

Marguerite Bosc
Orphée, personnage mythique et légendaire, a inspiré le poète Jean Cocteau avec son film de 1950.

Job, figure biblique, inspire Jung dans sa Réponse à Job, après une nouvelle crise cardiaque en 1951.
Nous tenterons de mettre en perspective les approches du poète et du psychanalyste qui apportent leur poids d'humanité à ces deux figures, tout au long d'une traversée des miroirs: celui des vivants et des morts, des cultures, des religions.

Lectures complémentaires :
JungMa Vie, p.252-259 et le chapitre XI
           Réponse à Job, Ed .Buchet-Chastel
Robert Graves, Les mythes grecs, Ed. Fayard

 

Modératrice : Marie-Claude Calary

 

Samedi 12 décembre 2016

 

Projection de «Lady Chatterley» de Pascale Ferran, 2006 ; adaptation de la deuxième version du roman de D.H. Lawrence : Lady Chatterley et l'homme des bois

 

Christiane Drancourt-Combelles
Cette rencontre des amants improbables, que sont Lady Chatterley et  son garde de chasse n'appuie- t- elle pas la question de l'entrecroisement du pulsionnel et du spirituel, du personnel et de l'archétypique ? Ce rapprochement  semble être rendu possible par un éros partagé, questionnement donc sur Eros dont Jung a souligné l'importance dans la relation analytique à travers  l'amour de  transfert. 

 

Lectures proposées:

Henri Duplaix: "Les transferts dans l'analyse re- animatrice", Transferts,  Cahiers Jungiens de Psychanalyse n° 31 

Françoise Bonardel: "La question de l'opérativité de l' 'alchimie' jungienne", Le génie alchimique, Cahiers Jungiens de Psychanalyse n° 121
Toni Wolff: "Les formes structurelles de la psyché féminine",  La femme et son autre, Cahiers Jungiens de Psychanalyse n° 75
C.G.Jung:
-Les racines de la conscience,  2éme partie chap 4: "Sur l'image de la totalité dans l'alchimie"
                                                                          chap 8 : "L'état d'esprit de l'alchimiste"
                                                                          chap 18: "Le rapport du supplice avec le problème de la conjonction"
-Ma vie, chap 7: " Genèse de l’œuvre"

 Modératrice : Marguerite Bosc

 

Samedi 28 mai 2016

 

Projection de « Rebecca » d’ Alfred Hitchcock, 1940

 

Marie-Claude Calary
Avec «  Rebecca », premier film américain d’Alfred Hitchcock (1940) tiré du roman de Daphné du Maurier (1938) tout récemment retraduit dans son intégralité, nous traverserons une histoire passionnément noire.

Confrontation à l’Ombre, engluement dépressif de la nigredo où le Mal s’introduit : les personnages, masculins et féminins, composent une fresque trouble où projections, relation de puissance, manipulation perverse, sexualité endogamique mènent le bal. Le coup de théâtre final, où les feux de l’amour ne sont pas ceux attendus, atteste encore et toujours de cette mystérieuse conjonction –et disjonction- qui  tenailla  Jung lui-même, toute sa vie.

 

Modératrice : Christiane Drancourt-Combelles

 

 

Sortie éventuelle

Le thème et la date seront précisés avec les participants